Koumassi/Cissé Bacongo : « Nous allons davantage gagner le cœur des populations »

Ibrahim Cissé Bacongo, député-maire de Koumassi. (DR)
Ibrahim Cissé Bacongo, député-maire de Koumassi. (DR)
Ibrahim Cissé Bacongo, député-maire de Koumassi. (DR)

Koumassi/Cissé Bacongo : « Nous allons davantage gagner le cœur des populations »

Le 10/01/20 à 15:44
modifié 10/01/20 à 15:44
« Nous allons davantage gagner le cœur des populations parce que je suis persuadé que nous sommes sur la bonne voie », a déclaré Cissé Bacongo, député-maire de la commune de Koumassi. C’était le jeudi 9 janvier, à l’occasion de son investiture en tant que coordinateur régional du Rhdp-Koumassi.

Pour Cissé Bacongo, la politique, c’est l’amélioration des conditions de vie des populations. « Quand la politique ne transforme pas le réel des populations, je la qualifie de sorcellerie », a-t-il soutenu. C’est pourquoi dira-t-il, « depuis que j’ai été élu sur la base d’un programme, j’essaie de mettre en application cette définition de la politique en essayant de changer le quotidien des habitants ».

Le maire de Koumassi a fait remarquer que depuis qu’il a commencé à travailler, il y a beaucoup de grincements de dents mais, selon lui, « on ne peut faire des omelettes sans casser des œufs, comme on ne peut aller au paradis sans mourir ».

C’est pourquoi il s’est dit satisfait du travail abattu en si peu temps, et qui a permis à son équipe et lui de glaner des lauriers : (le prix national d’excellence 2019 de lutte contre le désordre urbain, le prix Padev Kigali 2019 du meilleur administrateur africain des collectivités locales, le prix de la meilleure initiative individuelle en matière de propreté (2019) et le prix émergence du meilleur maire de Côte d’Ivoire 2019).

Mais pour Cissé Bacongo, l’objectif premier en initiant ce projet de rénovation urbaine, n’était pas d’obtenir des prix. « Mon seul souci, c’était de faire en sorte qu’en saison pluvieuse, on ne soit pas angoissé à Koumassi comme par le passé, que les populations ne soient pas asphyxiées pas les odeurs nauséabondes des eaux usées issues des caniveaux et que la commune bénéficie d’une visibilité. En somme, faire en sorte qu’il fasse bon vivre dans la commune », a-t-il relevé.

Pour le maire, toutes ces actions s’inscrivent dans la vision du Président de la République, Alassane Ouattara. « Tout ce que nous faisons, c’est de donner du volume à ce qu’il fait », a-t-il dit.

En outre, Cissé Bacongo a rendu un hommage au gouverneur Beugré Mambé, parrain de cette cérémonie d’investiture, pour son appui constant dans le cadre de sa mission à Koumassi. Avant de s’engager à prendre en compte ses conseils pour la bonne marche du Rhdp dans ladite commune.

Une correspondance de EY
Le 10/01/20 à 15:44
modifié 10/01/20 à 15:44