Amadou Gon Coulibaly : « Nous ne permettrons jamais à quiconque de perturber notre pays »

Gon Coulibaly et Hamed Bakayoko ont rassuré les populations d’Abobo sur la détermination du gouvernement à faire face aux velléités de déstabilisation.
Gon Coulibaly et Hamed Bakayoko ont rassuré les populations d’Abobo sur la détermination du gouvernement à faire face aux velléités de déstabilisation.
Gon Coulibaly et Hamed Bakayoko ont rassuré les populations d’Abobo sur la détermination du gouvernement à faire face aux velléités de déstabilisation.

Amadou Gon Coulibaly : « Nous ne permettrons jamais à quiconque de perturber notre pays »

Une mise en garde ferme et sans réserve. Amadou Gon Coulibaly n’a pas mâché ses mots, hier à Abobo, pour dénoncer et fustiger les ‘‘nageurs en eaux troubles’’ qui n’ont pour objectif que de déstabiliser la Côte d’Ivoire et mettre en péril les nombreux acquis glanés sur la voie de son émergence. En marge de son discours de lancement de la phase additionnelle du projet de filets sociaux productifs, le Premier ministre a averti que face aux velléités de troubles qu’affichent des individus, les autorités ivoiriennes sauront répondre avec vigueur et rigueur. « Nous ne permettrons jamais, jamais et jamais à quiconque de perturber les acquis de notre pays », a prévenu Amadou Gon Coulibaly.
La Côte d’Ivoire, a-t-il rappelé, s’est, au sortir de la décennie de crise, mise au travail pour se reconstruire. Ses dirigeants, le Président Alassane Ouattara en tête, ont retroussé les manches pour que le pays reprenne son envol et soit un exemple de développement avec un taux de croissance parmi les plus performants au monde. « C’est en Côte d’Ivoire qu’on peut voir un pays sortir de crise et avec le leadership de son Président, retrouver la paix et la stabilité », a relevé Gon Coulibaly. Il est donc inacceptable, a-t-il martelé, que des personnes en perte de notoriété viennent saboter cette ascension fulgurante. « Je vous donne l’assurance, au nom du Président de la République, que cette pente vertueuse sera maintenue, maintenant et pour l’avenir. N’ayez peur de rien, n’ayez aucune crainte, la Côte d’Ivoire est bien tenue, elle est entre des mains sûres », a affirmé avec hargne le Premier ministre.
Le ministre d’État, Hamed Bakayoko, qui est également revenu sur le sujet dans son mot de bienvenue a fustigé les ‘‘assoiffés de pouvoir’’, qui ne veulent le trône que pour assouvir leur vengeance dans le sang. « La vengeance n’est pas un programme de gouvernement (...). C’est Dieu qui donne le pouvoir », s’est dit convaincu le maire d’Abobo. Il a dit sa fierté d’être un disciple d’Alassane Ouattara et de contribuer à ses côtés à la réalisation de son ambition de faire de la Côte d’Ivoire un pays développé, un État émergent. « Faites-nous confiance. Nous sommes sereins. N’ayez aucune crainte. C’est nous les grands joueurs de ce pays », a rassuré Hamed Bakayoko. Avant de tancer les adversaires du pouvoir avec ce brin d’humour et d’ironie : « Vous vous dites joueurs, le match n’a pas encore commencé, le ballon n’est même pas encore sur le terrain et vous trébuchez »

LES + POPULAIRES

Côte d’Ivoire : Un entrepreneur parcourt 701 Km, à pied de Boundiali à Abidjan, pour interpeller sur la nécessité de la paix. Ministère des Eaux et Forêts : Un programme de logements pour tous les agents a démarré Action sociale : Du matériel orthopédique remis aux personnes en situation de handicap