Sotra : Plus de 7000 jeunes seront recrutés d’ici fin 2021, selon Méité Bouaké

Méité Bouaké, directeur général de la Sotra. (DR)
Méité Bouaké, directeur général de la Sotra. (DR)
Méité Bouaké, directeur général de la Sotra. (DR)

Sotra : Plus de 7000 jeunes seront recrutés d’ici fin 2021, selon Méité Bouaké

Le 26/12/19 à 15:59
modifié 26/12/19 à 15:59
La Société des transports abidjanais (Sotra) va procéder au recrutement de plus de 7000 jeunes d’ici la fin de l’année 2021.

Le directeur général de la Sotra, Méité Bouaké, a livré cette information ce jeudi 26 décembre 2019, à Abidjan-Marcory, au cours d’un déjeuner de presse, autour du thème : « La Sotra face au défi de la mobilité urbaine à Abidjan ». Le premier responsable de la Sotra a souligné que conformément à la volonté du Président de la République, Alassane Ouattara, de renforcer le parc auto, 500 nouveaux autobus seront réceptionnés l’année prochaine. « En fin 2020, ce seront 1700 autobus qui seront en circulation », a promis Méité Bouaké.

« Améliorer la mobilité urbaine dans la ville d’Abidjan, est l’une des priorités de la Sotra », a-t-il souligné. Expliquant que sa structure, grâce au soutien du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly et du ministre des Transports, Amadou Koné, est en pleine croissance avec à ce jour 1200 autobus qui transportent 850 mille voyageurs par jour. « Nous allons miser sur l’acquisition de bateaux-bus pour renforcer ce secteur d’activité sur le plan d’eau lagunaire », a promis le Dg de la Sotra, qui précise qu’il n’y a pas de concurrence entre sa structure et les autres Sociétés de transport lagunaire, mais plutôt « une complémentarité » étant donné que la Sotra à elle seule ne peut satisfaire la demande.

Par ailleurs, la Sotra, en tant qu’entreprise citoyenne, a offert plus de 5000 stages à des étudiants pour valider leurs diplômes. A en croire Méité Bouaké, « le développement de la Sotra ne va pas entraîner la disparition des autres moyens de transport », car le ministère des Transports est à pied d’œuvre pour organiser d’ici peu ce secteur.

Poursuivant, le directeur général de la Sotra a lancé un appel aux populations. « La Sotra est un instrument stratégique pour l’Etat. C’est un bien commun, faisons tout pour le préserver », a exhorté Méité Bouaké. Il a profité de cette tribune pour féliciter et encourager les agents de la société qui font des efforts pour le succès de cette entreprise.


Le 26/12/19 à 15:59
modifié 26/12/19 à 15:59

LES + POPULAIRES

Construction du 4e pont : 143 ménages déguerpis ce mercredi, à Adjamé-Bromakoté Enseignement technique et formation professionnelle: Les fondateurs d’établissements privés exposent leurs préoccupations à Brice Kouassi Visa non-immigrant : Les Etats-Unis facilitent la procédure