Mes vérités : Missive à Macron

Emmanuel Macron et Alassane Ouattara. (DR)
Emmanuel Macron et Alassane Ouattara. (DR)
Emmanuel Macron et Alassane Ouattara. (DR)

Mes vérités : Missive à Macron

Le 21/12/19 à 11:21
modifié 21/12/19 à 11:21
Monsieur le Président, au moment où vous lirez ces lignes, vous serez en Côte d’Ivoire, au deuxième jour de votre visite. Probablement, vous aurez pris connaissance de la presse, surtout nationale. Vous aurez sûrement constaté qu’une partie, heureusement infime, peint le tableau en noir. Nous venons, par cette missive, vous donner les nouvelles que certainement vous savez. La Côte d’Ivoire a connu, en 2010, une grave crise post-électorale.

L’ancien Président Laurent Gbagbo refusait de reconnaître sa défaite. Il a tenté de confisquer le pouvoir. Fort heureusement, avec l’aide de nombreux pays, dont le vôtre, la Côte d’Ivoire ne s’est pas enlisée dans la crise. Après trois mois, tout est revenu à la normale. Notre pays, grâce à l’action du Président Ouattara et son équipe, est reparti de plus belle. Aujourd’hui, tous les chiffres des institutions de Bretton Woods présentent l’économie de la Côte d’Ivoire comme l’une des plus performantes d’Afrique. Voici ce que dit la Banque mondiale dans l’un de ses rapports : ‘’En 2018, les principaux résultats macroéconomiques enregistrés par la Côte d’Ivoire auraient fait le bonheur de la plupart des ministres de l’Économie et des Finances de la planète.

Le dernier rapport de la Banque mondiale sur la situation économique en Côte d’Ivoire constate, en effet, que pour la septième année consécutive, le taux de croissance devrait dépasser 7 % et atteindre 7,4 % en 2018. Sur la même période, le Pib réel par habitant a augmenté de 32 %. À ce rythme, la Côte d‘Ivoire pourrait rejoindre le groupe des pays à revenu intermédiaire d’ici une quinzaine d’années, à condition de promouvoir une économie plus inclusive et de maîtriser son urbanisation rapide’’.

Vous savez cela, c’est pourquoi l’on compte dans votre délégation de nombreux hommes d’affaires. La Côte d’Ivoire est une porte d’entrée sur le vaste marché de la Cedeao de plus de 300 millions d’habitants. Notre pays est de nouveau sur pied. Il y a de nombreuses opportunités d’affaires avec toutes les réformes menées par les nouveaux dirigeants. L’inflation est maîtrisée. Sur le plan politique, l’équipe dirigeante a su créer les conditions de la stabilité.

La réconciliation n’est pas un vain mot mais une réalité. La démocratie également. Certains hommes politiques ivoiriens, comme nous l’avons dit plus haut, qui voient le monde sous un prisme déformant, vous ont adressé des courriers avant votre arrivée. Dites-leur que vous connaissez la Côte d’Ivoire et qu’il y souffle un vent de démocratie. Dites-leur que vous souhaitez que la paix règne dans le pays pour que la sous-région ne soit pas déstabilisée. Dites-leur d’arrêter de jouer à se faire peur et à faire peur à la population avec leur déclaration à l’emporte-pièce. Dites-leur que la Côte d’Ivoire a renoué avec la liberté d’expression, à tel point qu’ils peuvent se permettre beaucoup de boniments et faire des affirmations gratuites.

Dans l’une de leurs lettres, ils parlent des poursuites engagées contre l’ancien maire du Plateau, Akossi Bendjo ; le député Alain Lobognon et le président du conseil régional de Gbêkê, Jacques Mangoua. Dites-leur qu’en France, pays de la Déclaration universelle des droits l’homme, nul n’est au-dessus de la loi. Des hommes politiques sont poursuivis par la justice et ils se présentent devant elle. Pourquoi veulent-ils que la Côte d’Ivoire, qui est imbibée aujourd’hui des valeurs d’un État de droit, ne puisse pas marcher comme tel ? Dites-leur que la réalité en Côte d’Ivoire, c’est celle présentée par le Président Ouattara et les membres du gouvernement. Tout le reste n’est que verbiage creux. Dites-leur que le programme social du gouvernement est un projet ambitieux qui transformera en profondeur la Côte d’Ivoire.

Avec ce programme, de nombreux villages ont connu l’électricité, des voies bitumées. L’eau potable est partout dans les robinets. Les problèmes de baisse de pression sont en passe d’être résolus. Dites-leur, enfin, que l’avenir de la Côte d’Ivoire est reluisant et qu’il faudra continuer sur la voie tracée par le Président Alassane Ouattara qui a réussi la prouesse de transformer qualitativement son pays. Merci de votre attention, Monsieur le Président !


Le 21/12/19 à 11:21
modifié 21/12/19 à 11:21

LES + POPULAIRES

Cybercriminalité : Une campagne de « protection des enfants en ligne » lancée Côte d’Ivoire : Un entrepreneur parcourt 701 Km, à pied de Boundiali à Abidjan, pour interpeller sur la nécessité de la paix. Ministère des Eaux et Forêts : Un programme de logements pour tous les agents a démarré