M’Bolo Nando Martin à Agboville : «Je demande à tous de se faire enrôler pour la carte d’identité»


M’Bolo Nando Martin, cadre d'Agboville. (Dr)
M’Bolo Nando Martin, cadre d'Agboville. (Dr)
M’Bolo Nando Martin, cadre d'Agboville. (Dr)

M’Bolo Nando Martin à Agboville : «Je demande à tous de se faire enrôler pour la carte d’identité»

« Je suis député et je fais la politique pour servir la population. Ceux qui vous promettent ciel et terre ne sont pas biens et ne vous aiment pas. Le député n’est pas là pour construire des routes, des hôpitaux et mettre vos enfants à l’école. Il est là pour voter les lois et les bonnes lois qui ont des incidences directes sur les populations. En ce qui concerne la carte d’identité, je demande à tous d’aller se faire enrôler pour avoir ce document précieux. Cependant j’exige toujours, comme l’a fait le groupe parlementaire Vox Pupuli, sa gratuité ».

Ces mots forts ont été prononcés par le député Agboville sous-préfecture M’Bolo Nando Martin à Grand Yapo dans la sous-préfecture d’Agboville. C’était le 14 décembre 2019 lors de la rencontre d’échanges autour sur le thème « L’élu face au peuple ».

Organisée par la Konrad Adenauer Stiftung ( organisme politique allemand proche de la Cdu, parti politique de la Chancelière Angela Merkel) en partenariat avec le Regroupement des Acteurs Ivoiriens des Droits Humains ( Raidh), cette rencontre s’est tenue à la grande place publique du village.

« Ce cadre d’échanges entre l’élu et la population leur permet d’être au même niveau d’informations. En d’autres termes, ce cadre crée une interaction entre les deux entités afin de renforcer la confiance entre eux » a indiqué Fofana Souleymane au nom du RAIDH.

Aussi, Goli Théodore représentant la Konrad Adenauer Stiftung (Kas) a-t-il précisé que la Kas a été créée en 1956 après la seconde guerre mondiale dans une mission de réconciliation « Elle a été installée en Côte d’Ivoire en 2005 et cette activité ‘l’élu face au peuple’ permet à la population de mieux juger leurs élus ».

Notons que certains députés du groupe Vox Populi ont accompagné M’Bolo Martin dont Yasmina Ouégin « Unis nous seront encore plus forts. Je demande aux femmes de s’engager car au parlement nous ne sommes de 34%...» a-t-elle ajouté.

La population visiblement heureuse de ce cadre d’échanges, a souhaité que cela se perpétue.

Diallo Aly

Correspondance particulière

LES + POPULAIRES

Coopération militaire : La France affecte un nouvel attaché de sécurité intérieure en Côte d’Ivoire Explosion de gaz : 9 personnes brûlées dont des cas graves Formation médicale continue : Bientôt un organe national de régulation dédié