Présidentielle de 2020: Les acteurs invités à consolider la paix et la stabilité sociale

La société civile invite les acteurs politiques à la culture de la paix. (DR)
La société civile invite les acteurs politiques à la culture de la paix. (DR)
La société civile invite les acteurs politiques à la culture de la paix. (DR)

Présidentielle de 2020: Les acteurs invités à consolider la paix et la stabilité sociale

Le 09/12/19 à 09:19
modifié 09/12/19 à 09:19
Face aux dérives politiques, identitaires et sociales qu'a connues la Côte d'Ivoire, la société civile ivoirienne veut prendre le taureau par les cornes par la sensibilisation des acteurs politiques.

C’est ainsi que l'Ong ivoire culture à travers le ministère de la réconciliation de Jésus-Christ de Nazareth avec les hommes, a organisé une conférence-débat publique autour du thème : « La crise en Côte d'Ivoire, une crise de foi et de moralité nationale; résolution pour une sortie réussie et définitive ». C’était le 7 décembre au foyer de l'Université Félix Houphouët-Boigny de Cocody.

Selon David Nonvignon Konan, président de l'Ong ivoire culture, cette activité a pour objet de lancer un appel national pour une réconciliation véritable en Côte d'Ivoire. « Elle vise également à consolider la paix et la stabilité sociale en Côte d'Ivoire, à apaiser les coeurs pour empêcher la violence électorale (la guerre fratricide) à la veille, pendant et après l'élection présidentielle de 2020, et à favoriser l'éveil culturel de l'Afrique noire en général et en particulier la Côte d'Ivoire », a indiqué le responsable de l’Ong.

A cette occasion, le prophète Samuel Gboga a expliqué le bien-fondé de la paix qui, selon lui, est caractérisé par la culture en tant que facteur d'identité renforçant le sentiment d'appartenance à une même communauté nationale.

L'homme de Dieu soutient que le succès « de notre paix et de notre réconciliation nationale » dépendent de la restauration de notre vivre ensemble communautaire et de notre vivre ensemble citoyen.

Selon lui, le changement de mentalité, d'attitude et de comportement au niveau social sont, entre autres, un repère pour la recherche de paix et de la réconciliation nationale. Toutefois, les facteurs culturel, économique et personnel doivent être des acquis. Et d'exhorter : « nous devons rompre avec les vieilles habitudes et bâtir un avenir meilleur pour nous les Ivoiriens et les autres ».

Créer en 2012, l’Ong ivoire culture a pour mission de consolider la solidarité, de valoriser l'art et la culture, d'organiser la société éburnéenne et de démocratiser la vie politique en Côte d'Ivoire.

Le 09/12/19 à 09:19
modifié 09/12/19 à 09:19