Football féminin : 100 000 FCfa par mois pour chaque Eléphante

Les joueuses de la sélection ont de quoi être motivées pour les batailles futures. (DR)
Les joueuses de la sélection ont de quoi être motivées pour les batailles futures. (DR)
Les joueuses de la sélection ont de quoi être motivées pour les batailles futures. (DR)

Football féminin : 100 000 FCfa par mois pour chaque Eléphante

Le 07/12/19 à 10:01
modifié 07/12/19 à 10:01
Grosse bouffée d’oxygène pour les joueuses de la sélection nationale féminine de Côte d’Ivoire. Elles bénéficient désormais d’un traitement mensuel durant la période dans laquelle, elles arboreront la tunique orange, blanc et vert.

Une mesure prise par la Fédération ivoirienne de football (Fif) et validée jeudi par le comité exécutif. Ainsi 11 joueuses ont perçu le vendredi 6 décembre, une prime de 100 000 FCfa chacune représentant le salaire du mois de novembre. Il faut préciser que ces émoluments ne concernent que les joueuses de la sélection évoluant dans le championnat de Côte d’Ivoire.

« Nous avons tenu compte des doléances des filles et de leurs camarades qui jouent dans les championnats étrangers. Vous nous avez fait honneur. Nous ne cesserons jamais de vous féliciter pour vos exploits face au Nigeria et au Cameroun. Nous voulons poursuivre sur cette lancée, pour ce faire, il faut qu’on vous assiste et vous encourage », a déclaré Déhoulé Omer, président de la Ligue amateur qui avait à ses côtés Ginette Ross, présidente de la Commission football féminin.

Autre bonne nouvelle pour les filles de Touré Clémentine, l’engagement du président de la Fédération ivoirienne de football, Sidy Diallo de payer les primes de sélection des Eléphantes, en attendant un remboursement de l’Ons qui a la charge d’honorer cet engagement. « Nous sommes heureuses et cela nous motive davantage », a dit Cynthia Djohoré, la gardienne de but des Éléphantes.
Le 07/12/19 à 10:01
modifié 07/12/19 à 10:01