Dren de Yamoussoukro : Formation des chefs de structure pour améliorer leur gouvernance

Des chefs de service se forment
Des chefs de service se forment
Des chefs de service se forment

Dren de Yamoussoukro : Formation des chefs de structure pour améliorer leur gouvernance

Le 03/12/19 à 10:28
modifié 03/12/19 à 10:28
Quelques 120 responsables de structure de la direction régionale de l’éducation nationale (DREN) de Yamoussoukro ainsi que quelques-uns en provenance d’autres DREN participent depuis mercredi à l’auditorium du lycée Mamie Adjoua à un séminaire sur l’amélioration de leur leadership pour impacter la qualité de l’école dans la région.

Initié par le DREN du Bélier, Baba Kaké, la rencontre s’inspire du thème de l’année scolaire, ’’enseignants compétents, performants, engagés, assurance d’une école de qualité’’ et vise à donner une armure solide en matière de compétences aux chefs de structure qui y prennent part.

« Les thèmes n’ont pas été choisis au hasard, nous avons fait un petit sondage et ce sont les besoins de formation de nos collaborateurs que nous avons mis en exergue. Enseignants compétents, performants et engagés, assurance d’une école de qualité, telle est la plaque autour de laquelle doivent tourner nos réflexions qui doivent mettre en lumière l’implication des chefs que nous sommes dans le processus d’amélioration des performances des établissements scolaires et principalement dans la quête de la compétence et de l’engagement des enseignants », a expliqué le DREN Baba Kaké.

«Au cours de ces deux journées de formations, nous allons donner des armes à nos collaborateurs pour être des phares dans leurs circonscriptions respectives », a-t-il poursuivi.

Le séminaire de Yamoussoukro est placé sous la présidence de l’inspecteur général, coordonnateur général de l’inspection général de l’éducation nationale, Kourouma Ibrahima, qui en est également le principal formateur. Il a souhaité que « l’effet chef de structure » prenne forme afin que le chef puisse « impulser le changement qualitatif dans l’école ».

« Les connaissances surtout en éducation évoluent rapidement. Par conséquent, un enseignant ou un responsable éducatif qui refuse de se mettre à jour est rapidement dépassé. Et c’est pourquoi, l’autoformation doit être de mise. Il faut que nos responsables d’établissements nos enseignants se cultivent, sans qu’ils attendent forcement les regroupements de ce genre pour apprendre », a dit Kourouma Ibrahima.

Selon l’exposé de cadrage du séminaire, les participants apprendront à gérer le changement et à renforcer leur efficacité et efficience avec par ailleurs la mise à niveau en matière de rédaction administrative. Ils devraient ainsi développer leur autorité naturelle et leur influence, développer les compétences de leurs collaborateurs et mieux appréhender la gestion managériale d’une structure scolaire.
Le 03/12/19 à 10:28
modifié 03/12/19 à 10:28
LES + POPULAIRES
Opération ‘‘100.000 dépistés’’ : La Fondation Orange CI apporte son soutien à la Société Ivoirienne de Cardiologie d’Abidjan Environnement : Des foyers améliorés réduisent la consommation de bois Axe Bouna-Doropo: Un car se renverse à Bromakoté, plusieurs victimes