Gestion des côtières : Le corps préfectoral et les élus locaux du littoral sensibilisés

22 tombes emportées par l'océan à Lahou-Kpanda. (Fratmat.info)
22 tombes emportées par l'océan à Lahou-Kpanda. (Fratmat.info)
22 tombes emportées par l'océan à Lahou-Kpanda. (Fratmat.info)

Gestion des côtières : Le corps préfectoral et les élus locaux du littoral sensibilisés

Le 03/12/19 à 10:06
modifié 03/12/19 à 10:06
L’atelier de sensibilisation se tient dans le cadre du Programme de gestion du littoral ouest-africain (Waca) financé par le Groupe de la Banque mondiale.
François Kouablan, directeur de Cabinet du ministère en charge de l’Environnement, a invité le 27 novembre, à l’hôtel Belle côte, les députés membres de la Commission Environnement de l’Assemblée nationale et du Conseil économique, social, environnemental et culturel (Cesec), les maires et le corps préfectoral des villes côtières à s’impliquer pleinement dans la lutte contre l’érosion au niveau du littoral. C’était lors de la cérémonie d’ouverture de l’atelier d’information et d’échanges organisé à leur intention dans le cadre du Programme de gestion du littoral ouest-africain (Waca).

La rencontre avait pour objectif non seulement de leur expliquer le projet financé par la Banque mondiale, de les informer et les sensibiliser aux risques côtiers, mais également de susciter la création d’un réseau des maires des villes côtières pour les besoins de la cause.

Pour appuyer son plaidoyer en faveur d’une prise de conscience des responsables locaux à l’effet de mieux protéger les populations, François Kouablan a rappelé plusieurs cas de destruction liée à l’avancée de l’océan dont celui de Lahou-Kpanda où plus d’une vingtaine de sépultures ont été emportées en janvier dernier.

Pour sa part, Pr Éric Djagoua, coordinateur du Programme national de gestion de l’environnement côtier (Pingec), a souligné la nécessité de la coordination des actions et moyens d’action à l’intérieur d’un réseau de responsables locaux.

C’est en cela que Pr Éric Djagoua a rappelé que la place des responsables locaux dans la gestion de toutes les initiatives de protection du littoral est consacrée par la loi n°2017-378 du 02 juin 2018 relative à l'aménagement, à la protection et à la gestion intégrée du littoral, en son article 2013.
Le 03/12/19 à 10:06
modifié 03/12/19 à 10:06
LES + POPULAIRES
Opération ‘‘100.000 dépistés’’ : La Fondation Orange CI apporte son soutien à la Société Ivoirienne de Cardiologie d’Abidjan Environnement : Des foyers améliorés réduisent la consommation de bois Axe Bouna-Doropo: Un car se renverse à Bromakoté, plusieurs victimes