M’Bahiakro : Nanan Akanza Kla II intronisé nouveau chef de Dangou

Nanan Akanza Kla II a reçu son arrêté de nomination des mains de l’autorité administrative. ( AK)
Nanan Akanza Kla II a reçu son arrêté de nomination des mains de l’autorité administrative. ( AK)
Nanan Akanza Kla II a reçu son arrêté de nomination des mains de l’autorité administrative. ( AK)

M’Bahiakro : Nanan Akanza Kla II intronisé nouveau chef de Dangou

Le 02/12/19 à 11:19
modifié 02/12/19 à 11:19
M’Bahiakro : Nanan Akanza Kla II intronisé nouveau chef de Dangou
Le village de Dangou, dans la sous préfecture de M’bahiakro a un nouveau chef. Il se nomme Nanan Akanza Kla II. Celui qui préside désormais aux destinées de cette localité a été intronisé le samedi 16 novembre. C’était au cours d’une cérémonie solennelle présidée par le sous préfet central de M’bahiakro, M. Honoré Assiénin.

Ce jour-là, devant un parterre d’autorités politiques, administratives, coutumières et des populations venues des villages environnants, Nanan Akanza Kla II a reçu son arrêté de nomination des mains de l’autorité administrative. Le nouveau chef a été ensuite installé sur le siège de la chefferie par ses pairs des villages de M’bahiakro, Kouassikro et Addiyapikro.

Le nouveau chef du village de Dangou, Nanan Akanza Kla II et son épouse. (A K )
Le nouveau chef du village de Dangou, Nanan Akanza Kla II et son épouse. (A K )



A l’occasion, M. Honoré Assiénin a situé le sens de la cérémonie et instruit le nouveau chef sur le rôle qu’il devra désormais jouer à la tête de la communauté dont il a la charge. Il n’a pas manqué de mettre en lumière son nouveau statut de relais de l’administration et de collaborateur pour les actions d’information en direction des populations locales. A travers la remise de ce décret, a précisé le commandant, « vous exercez pleinement au plan administratif vos fonctions de chef de village ».

Une fonction qui requiert de la part du nouveau chef, des qualités d’écoute, de patience de rassembleur et d’acteur principal de cohésion au sein de la communauté de Dangou. Aux populations locales, le sous préfet a demandé la collaboration, le respect du chef et la disponibilité. L a conjugaison de ces valeurs essentielles devrait conduire le village, a-t-il conclu, à un développement harmonieux.

Un progrès tous azimuts souhaité et déjà mis en route par la mutuelle de développement de ce village. Son président, M. Anatole Kouassi, a appelé les fils et filles de Dangou à œuvrer main dans la main au développement de la localité au sein de la structure de promotion économique du village. Le président de la MU.RE.DA a saisi l’occasion pour passer en revue les défis de développement auxquels doit faire face son village.

Les autorités traditionnelles ont donné leur onction à la cérémonie. ( AK)
Les autorités traditionnelles ont donné leur onction à la cérémonie. ( AK)



Il s’agit notamment de l’impérieuse nécessité du rétablissement de l’adduction en eau potable et de la réhabilitation de l’école primaire qui selon lui, « est dans un état de dégradation très avancé ».Des problèmes majeurs qui, espère-t-il, trouveront une solution ou à tout le moins, connaitront un début de résolution dans les mois à venir. C’est dans la liesse et la ferveur populaire que la fête d’intronisation du nouveau chef a pris fin dans l’enceinte de l’école primaire.

Le 02/12/19 à 11:19
modifié 02/12/19 à 11:19

LES + POPULAIRES

Inondation en période de pluies: Bouaké Fofana en phase avec les maires pour la sensibilisation des populations Violences basées sur le genre : Alliance Ci recadre la lutte dans le sud-Comoé 13 mai : Journée mondiale de l'ingénierie pour l'avenir